Lea RIviere

Lea RIviere

Lea commence le théâtre, en 2005, dans un atelier mené par Anne Astolfe (Cie Le Laabo) et Julie Deliquet (Collectif In Vitro). Sous leur direction, elle joue notamment dans LITTORAL de Wajdi Mouawad, et LE MOCHE de Marius von Mayenburg. Elle se forme au métier de comédienne au cours d’initiation de l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq, avant d’intégrer en 2013 la formation professionnelle de l’école Claude Mathieu. En 2016, elle joue dans l’audition professionnelle de fin d’études TOUT PEUT CHANGER! d’après Shakespeare (m.e.s. Alexandre Zloto). Elle intervient régulièrement en milieu scolaire et associatif, pour des enfants, des adolescents, et des adultes (Cie du Pain d’Orge, Association 3T3M, Cie Hors Cadre, Association du Quetzal, Cie Acte 0). Depuis 2016, elle joue Louise dans SUZANNE (Cie Rosa Rossa), de et par Julie Dessaivre. Elle interprète également Léa dans AGATHE ET LA CHOSE COMMUNE (Cie Et Rien d’Autre), de et par Gaëtan Gauvain (spectacle récompensé par la Mention spéciale du Jury du prix Théâtre 13 - jeunes metteurs-en-scène).

Marion Bosgiraud

Marion Bosgiraud

Après 3 ans de formation à l’Ecole Claude Mathieu, Marion Bosgiraud intègre en 2016 l’audition professionnelle de fin d’études Tout peut changer ! (d’après Shakespeare) sous la direction d’Alexandre Zloto. Durant son cursus, elle joue dans Berlin, ton danseur est la mort de Enzo Cormann (m.e.s. Apolline Martinelli et Juliette Blanchard) et pratique le chant avec Thomas Bellorini.

On a pu la voir jouer dans des spectacles de styles et formes différentes : avec la compagnie Un Des Sens dans Don Juan revient de guerre de Ödön von Horváth (m.e.s Sabine Bruschet - 2011), avec la compagnie Les Petites Boutures (Lutèce à Paris - Théâtre de Ménilmontant, Comédie Saint-Michel - Spectacle Jeunesse écriture et m.e.s. Marie Joly - 2016), lors des 18èmes Rencontres Internationales de Théâtre en Corse de l’Aria dans Le Mandat de Nikolaï Erdman (m.e.s. Serge Lypszic - 2015) et dans une forme de théâtre Bunraku, Les Amants de Sonezaki d’après Chikamatsu Monzeamon (m.e.s. Serge Nicolaï - 2015).

Elle co-fonde aujourd’hui la compagnie Ceci n’est pas une tortue.

Nina Cruveiller

Nina Cruveiller

Nina Cruveiller commence le théâtre en interprétant le rôle de Louison dans Le Malade Imaginaire (m.e.s. Claude Stratz) au théâtre de la Comédie Française en 2003. En 2006, elle joue au théâtre de la Commune d’Aubervilliers dans une mise en scène d’Olivier Cruveiller : La forme d’une ville change hélas plus vite que le cœur des humains.

Nina Cruveiller rentre à l’école Claude Mathieu en 2013. En 2013, elle interprète le rôle de Suzanne dans une adaptation d’Un barrage contre le pacifique au festival d’Eymet (m.e.s. Nicole Caillon et David Géry). En 2016, elle intègre l’audition professionnelle de fin d’études Tout peut changer ! (d’après Shakespeare) sous la direction d’Alexandre Zloto, puis joue dans un spectacle Jeune Public à la Comédie Saint-Michel, Vassilissa (m.e.s. Maud Martel). En janvier 2017, elle joue dans Croisades de Michel Azama au Théâtre de Ménilmontant (m.e.s. Maud Martel). On a pu la voir au cinéma dans le film Les Beaux Gosses de Riad Sattouf.

Arthur Oudot

Arthur Oudot

Arthur participe aux ateliers théâtre tout au long de sa scolarité lyonnaise. Parallèlement, il est membre de l'association de théâtre d'improvisation, Pièce en Stock. Après le Bac, il devient membre de la compagnie Instant-T à Lyon. Il participera à la création de deux spectacles (Le bourgeois Gentilhomme et Ne Réveillez Pas Un Chat Qui Dort écrit et mise en scène par Claude Monteil).

Ses études de droit et de commerce internationale ne lui plaisant pas, il décide de monter à Paris, pour s'inscrire dans un cours de théâtre professionnalisant. D'abord le cours Cochet-Delaveine, puis l'Ecole Claude Mathieu où il poursuit sa formation. Ici, il s'investira dans le projet Berlin ton danseur et la mort d’Enzo Cormann (m.e.s. Juliette Blanchard et Apolline Martinelli), puis dans Le pays Lointain de Jean-Luc Lagarce (m.e.s. Hugo Henner).

En 2017, il conclut sa formation à l’école Claude Mathieu en intégrant l’audition professionnelle d’après Joël Pommerat, dirigée par Alexandre Zloto.

Tullio Cipriano

Tullio Cipriano

Tullio, après les ateliers jeunesse du Cours Florent et 3 ans de formation à l’école Claude Mathieu, participe à l’audition professionnelle de fin d’études d’après Le Soulier de Satin de Claudel (m.e.s. Alexandre Zloto).

Acrobate, beatboxer, il a également une formation de La Commedia dell’ Arte, dirigée par Anna Cottis (Carlo Boso). Il est actuellement comédien pour un spectacle jeune public : AUGUSTIN PIRATE DES INDES écrit et mis en scène par Marc Wolters, avec lequel il joue dans le OFF 2018 d’Avignon pour la cinquième fois. En 2017, il joue dans L’OPÉRA PANIQUE, d’Alejandro Jodorowsky, mis en scène par Ida Vincent.

Il est membre d’une ligue d’improvisation professionnelle : la LIMONE, avec lequel il participe à des matchs d’impros ainsi qu’un spectacle HOTEL GRAVEL. Il incarne le personnage de Lubin dans GEORGE DANDIN de Molière, ainsi que Damis dans LE TARTUFFE de Molière, mis en scène par Coline Moser.

Amine Chaïb

Amine Chaïb

Après des études de lettres modernes et de philosophie, une année de pratique amateur du théâtre au cours d’Olivia Demorge à l’atelier Censier et un an de cours sous la direction de Michel et Jean Galabru ainsi que Nadine Capri, Amine Chaïb intègre l’école Claude Mathieu – arts et techniques de l’acteur en 2016.

Parallèlement, il donne régulièrement des lectures théâtrales d’auteurs contemporains (dans des lycées ou lieux publiques) tel que Zadig Hamroune ou encore Alain Miquel. Durant son cursus, il joue dans Le Pays lointain (le personnage de Longue Date) de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par Hugo Henner.

Mikael Gauluet

Mikael Gauluet

Après 3 ans d’expérience dans l’ingénierie informatique, Mikaël entre à l’école Claude Mathieu en 2013. Diplômé en 2016, il participe à l’audition professionnelle de fin d’études Tout peut changer ! (d’après Shakespeare) sous la direction d’Alexandre Zloto. Il joue en 2015 dans une adaptation du roman de Aldous Huxley, Le Meilleur des Mondes (m.e.s Hugo Tejero) et participe en 2016 aux 19ème Rencontres Internationales de Théâtre en Corse de l’ARIA dans lesquelles il joue dans Léonce et Léna de G. Büchner (m.e.s Fabrice Michel) et dans une forme de théâtre bi-frontal dans La famille Schroffenstein de H. Von Kleist (m.e.s Serge Nicolaï).

Il travaille en parallèle depuis 2011 l’improvisation théâtrale avec la compagnie EUX, et crée en 2015 sa compagnie d’improvisation PopCorn avec laquelle il joue régulièrement une pièce improvisée au Théâtre Laurette (Paris 11e).

Il joue, depuis 2014, dans le seul en scène Facile: petite histoire de la violence (m.e.s François Leonarte), une pièce sur la sensibilisation à la violence, et intervient régulièrement dans des écoles et des centres sociaux.

En 2016, il co-fonde la Compagnie Ceci n’est pas une tortue.

Caroline Dumontier

Caroline Dumontier

On a pu voir jouer Caroline dans des spectacles de commedia dell’arte (compagnie En Acte) ; dans une pièce inspirée du théâtre Bunraku, Les amants de Sonezaki d’après Chikamatsu Monzeamon (m.e.s. Serge Nicolaï) et dans Le mandat de Nikolaï Erdman (m.e.s. Serge Lipszic) lors des 18° rencontres internationales de théâtre en Corse ; ainsi que dans Berlin ton danseur est la mort d’Enzo Cormann (m.e.s. Apolline Martinelli et Juliette Blanchard).

Elle participe aussi à deux créations musicales encadrées par Thomas Bellorini et en 2016 conclut sa formation à l’école Claude Mathieu en intégrant l’audition professionnelle Tout peut changer ! (d’après Shakespeare) dirigée par Alexandre Zloto. Dans la plupart de ses projets, elle participe aussi comme pianiste et violoniste, instruments qu’elle pratique depuis près de vingt ans.

En 2016, elle co-fonde la Compagnie Ceci n’est pas une tortue.

Sabine Bruschet

Sabine Bruschet

Après une licence d’Histoire et d’Arts du spectacle, elle intègre le Master professionnel ‘Mise en scène et dramaturgie’ de l’université Paris X-Nanterre, elle y travaille avec de nombreux intervenants du milieu théâtral à l’instar de François Rancillac, Philippe Adrien ou David Lescot. En 2011, stagiaire au CDN de Sartrouville, elle participe à la création de l’épopée théâtrale Liberté, Égalité, Fraternité avec trois metteurs en scène et 150 amateurs. La même année, elle réalise la mise en scène de L’Ombre d’Evgueni Schwartz avec des comédiens amateurs au sein de l’association Réseau Picpus à Paris.

En 2012, elle crée la compagnie Un Des Sens avec laquelle elle met en scène Don Juan revient de guerre de Ödön Von Horváth. En janvier 2013, elle assiste à la mise en scène Jean Boillot, directeur du CDN de Thionville, pour son projet Théo ou le temps neuf. Elle assiste également en dramaturgie Eva Guland (Cie Plante Un Regard) pour le spectacle Manège.

Par la suite, elle se consacre au jeu à l’Ecole Claude Mathieu où elle interprète un rôle dans Roberto Zucco (m.e.s. Félicia Delcroix).

François Vernaudon

François Vernaudon

Après un cursus en école de commerce et un début de carrière dans la banque, François Vernaudon intègre l’école Claude Mathieu (Paris XVIIIe) en 2014. Durant son cursus, il joue en 2016 dans la pièce Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès sous la direction de Félicia Delcroix, puis en 2017, dans Le Cercle de Craie Caucasien de Bertolt Brecht, sous la direction de Noémie Briand et de Roxane Mettray ainsi que dans Le Déjeuner des genéraux de Boris Vian (m.e.s. Edouard Demanche).

Il pratique en parallèle le chant avec Alexandre Martin Varoy et Thomas Bellorini ainsi que le saxophone alto.

Nina Ballester

Nina Ballester

Nina, diplômée de l’école Claude Mathieu, participe à l’audition professionnelle de fin d’études TOUT PEUT CHANGER! d’après Shakespeare (m.e.s. Alexandre Zloto).

Elle tient le rôle principal du court-métrage COUCHEZ L’AMOUR SUR LES VIOLONS réalisé par Sébastien Truchet. Elle tourne également sous la direction de Christophe Lamotte dans le long-métrage DISPARUE EN HIVER et le téléfilm JE SUIS COUPABLE, ainsi que sous la direction de Marc Fitoussi dans un épisode de la série DIX POUR CENT.

Elle joue le rôle de Lutèce dans le spectacle LUTÈCE À PARIS, écrit et mis en scène par Marie Joly. Elle assiste également Aurélie Toucas à la mise en scène de COMME IL VOUS PLAIRA, DE SHAKESPEARE au Théâtre de Belleville et au Festival d’Avignon. En août 2017, elle joue dans une adaptation de ROMÉO ET JULIETTE écrite et mise en scène par Théophile Charenat en tournée en Bourgogne. Elle fait également la co-mise en scène de CYRANO, avec Jules Fabre au Théâtre de l’Escabeau, ainsi que la co-mise en scène de BOULI MIRO avec Nina Cruveiller au Local Théâtre.

En parallèle de son métier de comédienne, elle chante dans un groupe de rock pendant sept ans.

Marc Stojanovic

Marc Stojanovic

Marc s’initie au théâtre pendant 9 ans dans la Compagnie Uvol et l’Atelier Compagnie de la Cie Uvol à Saint-Ouen l’Aumône. Il y enseigne depuis trois ans le théâtre à des enfants et a créé la pièce Pyjama Party en 2015 et Les Evadés en 2016.

Après trois ans d’études d’Histoire à la Sorbonne, Marc Stojanovic intègre l’Ecole Claude Mathieu en 2014. Pendant son cursus, il joue dans Les Aventures de Nathalie Nicole-Nicole de Marion Aubert (m.e.s. Manon Simier - 2016). En décembre 2015, Marc Stojanovic joue dans la pièce Les contes des Mille et Une nuits de Nasr Eddîn, compilation de contes orientaux (Cie Uvol ; m.e.s. Didier Delcroix), reprise en mars 2017. Il participe également à la scénarisation de la pièce Du Rififi à Passy, écrite par Philippe Poirier et Florian Cottignies (m.e.s. Didier Delcroix - Atelier Compagnie de la Cie Uvol - 2016).

En 2016, Marc Stojanovic co-met en scène Bébé-Sorcière et la Petite-Sœur du Soleil, une pièce adaptée d’un conte russe.