Nous deux et personne d'autre

NOUS DEUX ET PERSONNE D’AUTRE

Création Collective de Léna Quignette, Marc Stojanovic et Mikael Gauluet

Deux êtres (humains ?) sont enfermés dans leur routine (et leur boîte) depuis bien trop longtemps. Des sortes de Robinson Crusoé des temps modernes. Un troisième être (appelons-le Dieu, Destin ou peut-être Hasard) apparemment bien seul lui aussi, s’efforce et s’épuise (depuis bien trop longtemps) à provoquer l’accident qui les fera se rencontrer. Mais rien n’y fait…
Ah si ! Ça y est ! Un lien se crée. Un fil se tend.

Oui, mais maintenant il faut le tirer ce fil, tester à quel point le lien est solide. Alors Hasard/Destin/Dieu transporte nos deux acolytes hors de l’espace et du temps, dans des situations toutes plus déjantées les unes que les autres.

Le lien tissé entre nos deux Robinson survivra-t-il aux épreuves du Destin/Hasard/Dieu ?

avec Léna Quignette, Marc Stojanovic, Mikael Gauluet
création musicale Léna Quignette
scénographie Mikael Gauluet
lumières Mikael Gauluet

Séquence 0 : INT–PISCINE-AUBE
Entre deux longueurs, Marc et Mikael, armés de leur bonnet de bain et d’un slip kangourou, se questionnent sur le sens de leur vie, et surtout sur celui de leur spectacle.

MIKAEL : Tu le résumerais comment le spectacle, toi ?

MARC : 2 boîtes, 2 personnes et personne d’autre.
Et toi ?

MIKAEL : C’est l’histoire d’un lien.
Qu’est-ce qu’on ne verra pas dans le spectacle ?

MARC : Des personnages qui parlent ! Faut que ça puisse parler au monde entier !
Ce serait pas mieux de parler de ce qu’on verra ?

MIKAEL : Un mélange de Jacques Laurel et Hardy Tati sans paroles. Un univers burlétique. Du burlesque et du poétique, tu vois le genre ? Le tout accompagné d’une boîte à musique, du coup ça fait 3 boîtes en fait.
Par contre, on n’est pas vraiment 2… Elle est où notre « femme à tout faire » ?

MARC : On va avoir des problèmes avec les féministes…

Séquence 1 : EXT-JUNGLE-CREPUSCULE
Entre deux anacondas, Marc et Mikael, armés de leur machette et d’une banane en guise de repas, se
questionnent toujours sur le sens de leur vie, et surtout sur celui de leur spectacle, tout en cherchant Léna.

MARC et MIKAEL (criant) : Léna !!!

Léna descend le long d’un tronc d’arbre.

LENA : Je dormais…
Encore une idée de fou à me proposer ?

MIKAEL : On voulait juste que tu participes à la note d’invention.
Un petit mot ?

LENA : Ah ? Euh… Moi, je suis Dieu, mais vous pouvez m’appeler Hasard ou Destin. C’est moi qui vais vous propulser tantôt dans l’espace, tantôt au fond des océans… où je veux en fait ! Et tout ça, grâce à la musique et aux lumières. Parce que je suis régisseuse aussi…

MARC : Oui, bon, merci Léna !

Séquence 2 : EXT-FALAISE-MIDI
Entre deux menhirs, Marc et Mikael, armés de leur jambon beurre et d’un tube de crème solaire, se questionnent sur le sens de leur vie, et surtout sur celui de leur spectacle.

MARC : C’est quoi ta scène préférée du spectacle ?

MIKAEL : Le début, quand on est chacun dans notre routine quotidienne, réveil, douche, café, métro, boulot, dodo. Juste avant la rencontre.
Et toi ?

MARC : La fin à la plage. Mais je te dirai pas pourquoi.

Séquence 3 : INT-COULISSES-SOIR
Entre deux câlins, Marc et Mikael, armés de leur stress et d’une bonne dose de courage, se questionnent sur le sens de leur vie, et surtout sur celui de leur spectacle.

LENA : Qu’est-ce que vous faites les gars ? Ça va commencer !