LES AVENTURES
DE NATHALIE NICOLE NICOLE

de Marion Aubert
Mise en scène Manon Simier

Les aventures de Nicole Nicole (Marion Aubert)-

Plongez-vous dans les folles aventures d’une petite fille monstre et de ses petits camarades. Nathalie Nicole Nicole, Michel Chef Chef et Cléo font ce qu’ils veulent et ne manquent pas d’échafauder toutes sortes de projets farfelus ! De la construction d’une ville réservée aux enfants nuls qu’ils pourront humilier à loisir, au projet de rébellion contre leur maîtresse, la créativité de ces enfants cruels est décidément sans limite !

Aux détours de leurs jeux, on découvre le monde des adultes qui les entoure. Visiblement, à Poujols, les enfants comme les adultes se rejoignent dans la cruauté qui devient monnaie courante. Cette « épopée minuscule » explore nos peurs et nos angoisses d’adultes avec un humour décapant.

avec Sabine Bruschet, François Chary, Gabriel Chauvet-Peillex, Alice Stern, Marc Stojanovic, Hugo Tejero

CLEO

Le problème quand on a un coeur immense,
c’est qu’on met très longtemps à le réchauffer

Les aventures de Nathalie Nicole Nicole 5
Les aventures de Nathalie Nicole Nicole
Les aventures de Nathalie Nicole Nicole 1

Note d’intention

Lire Les Aventures de Nathalie Nicole Nicole, c’est avoir une image, une sensation, une idée qui nous traversent à la seconde. Avec Marion Aubert, on plonge dans une écriture de tous les possibles, de la fantaisie illimitée, de la création sans borne; le ludisme y est roi, l’humour y est décapant. C’est ce qui me fascine et m’intrigue dans cette écriture : rien n’est interdit. Elle nous autorise à nous livrer aux délires les plus farfelus, et à pousser les curseurs à leur maximum.

Dans cette écriture, les situations s’enchaînent en petites saynètes (qui n’ont pas toujours de lien les unes avec les autres) et mettent toujours en jeu des émotions, frustrations, obsessions hors normes. Monter cette pièce c’est essayer de rester sur le fil en équilibre entre l’outrance et la sensibilité, le fantasme et le réel, la légèreté et le drame, l’enfance et l’âge adulte. A travers le portrait de ses personnages monstres, Marion Aubert s’adresse à nous -adultes ou plutôt grands enfants – et nous questionne sur le rapport que l’on entretient avec notre petit enfant intérieur. Nathalie, Michel et Cléo nous invitent à assister à leurs jeux d’enfants qui deviennent progressivement des réflexions sur le monde des adultes. Ils nous livrent ce qu’ils découvrent, ce qu’ils en comprennent. Les enfants jouent à devenir grand, les jeux d’enfants font place aux jeux d’adultes : « qu’est-ce que c’est que d’avoir un enfant ? », « qu’est ce que ça veut dire vieillir ?  « qu’est-ce que ça veut dire avoir la vie derrière soi ? ».

Dans ce monde d’enfant, la morale, la bienséance et le politiquement correct sont remplacés par un humour corrosif, une violence implacable, et une outrance assumée. Elle nous invite à plonger dans un tourbillon des passions, où la violence et la cruauté sont maîtresses et gouvernent les rapports humain. Ces personnages monstrueusement humains sont  proches de nous et font ressortir de ce qu’il y a de mieux et de pire en chacun de nous. Nos peurs, frustrations et angoisses d’adultes sont exposées au grand jour.

J’ai envie de toucher du doigt cette poésie de l’enfance, de tenter d’en restituer l’âme, le rythme, de travailler sur la justesse et la naïveté, de disséquer chaque cellule, chaque organe. Il faut l’évoquer sans la fabriquer, lui donner vie sur le plateau sans en déformer les contours. Cet âge d’or de la vie me renvoie tout simplement au désir de faire du théâtre, de raconter, de créer, d’inventer, de jouer au sens noble, le tout sans fltre et sans borne et avec peu de moyens! Pas d’effets spectaculaires, c’est au moyen de quelques accessoires que le spectateur navigue dans les différents univers que propose la pièce. Une lampe de poche et nous voilà dans un grenier où l’on se raconte nos petits secrets, une « machine » à bulles et nous voilà plongé dans les vapeurs de narguilé.

La créativité, le jeu d’acteur, son pouvoir d’évocation et la simplicité des « moyens » scéniques sont le cœur qui fait battre la mise en scène : allons convoquer ce petit enfant acteur (et spectateur) qui va à la fois jouer, inventer et mettre en scène tout son petit monde.

Les aventures de Nathalie Nicole Nicole 2

NATHALIE
Aujourd’hui, nous pourrions nous rebeller contre la maîtresse

L’ENFANT PRATIQUE
Dit Nathalie fatiguée des privilèges. La prise de l’école !

MICHEL CHEF-CHEF
Oui. Nous devrions prendre la maîtresse en otage.

NATHALIE
Oui ! On devrait demander une rançon à l’éducation nationale et puis partir !

Les aventures de Nathalie Nicole Nicole 4